oeuvres lumière

prev next
  • BOUCLE DELTA
    BOUCLE DELTA Hélène Lhote
  • RAMPE
    RAMPE Hélène Lhote
  • ARABESQUE
    ARABESQUE Hélène Lhote
  • ALOUETTES
    ALOUETTES Hélène Lhote
  • BOUCLE DELTA
    BOUCLE DELTA Hélène Lhote
  • PHASME
    PHASME Hélène Lhote
  • LAVE
    LAVE Hélène Lhote

DIS-MOI-OUI - 2018 Sculpture néon - diamètre 104 cm. Maisons-Laffitte.

MAISON-DIEU Sculpture néon 2017 - 11 x 2.50 m - Paris

Lumière

Plusieurs commandes sont en cours dont les images seront bientôt visibles ici dès le 1er janvier 2019; en effet depuis mars 2018 Hélène Lhote travaille à des créations pour de grandes maisons de prestige.


Hélène LHOTE utilise en 1998, pour la 1ère fois, la lumière électrique pour éclairer de façon ciblée ses Cocons miroitants puis, en 2001, elle l'intègre dans Ovni, une série d'œuvres associant inox poli miroir, miroir et miroir sans tain. Ces expérimentations se radicalisent en 2005 à la suite d'une rencontre avec la société parisienne Electrorama spécialisée dans l’éclairage.

Naissent alors des éditions pour Saint-Germain Lumière et une exposition Bd. Saint-Germain à Paris. Pour souligner d'un trait lumineux ses œuvres en acier émaillé, H.L. a recours au tube néon. Le temps d'une observation. C'est alors la découverte de la beauté captivante de la lumière, fluide au creux du tube de verre, et de la liberté infinie des courbes possibles – le tout contrasté par une technique rigoureuse. Mélange de poésie et de science. Plusieurs oeuvres spécifiquement néon s'enchaînent alors, dont Arabesque, Le Grand Phasme, Maison-Dieu et Boucle-Delta.


Lighting

Several orders are in progress whose images will soon be visible here as of January 1, 2019; since March 2018 Hélène Lhote has been working on creations for prestigious houses.


Hélène LHOTE uses the electric light for the first time in 1998 to illuminate her shimmering Cocoons in a targeted way, and in 2001, she integrates it into Ovni, a series of works combining mirror-polished stainless steel, mirror and one-way mirror. These experiments are radicalized in 2005 following a meeting with the Parisian company Electrorama specialized in lighting.



Then are born editions for Saint-Germain Lumière and an exhibition Bd. Saint-Germain in Paris. To highlight his enameled steel works with a luminous line, H.L. uses the neon tube. The time of an observation. It is then the discovery of the captivating beauty of the light, fluid in the hollow of the glass tube, and the infinite freedom of the possible curves - all contrasted by a rigorous technique. Mix of poetry and science. Several neon-specific works are then linked, including Arabesque, The Great Phasm, House-God and Loop-Delta.